AMPUKU

LA THERAPEUTIQUE DE L' AMPUKU 


Le massage du ventre, le geste facile qui fait du bien

Que ce soit pour dénouer un estomac tendu, gommer les poignées d'amour ou réduire les sensations de ballonnements, le massage du ventre a de nombreuses vertus. 

Ventre lourd, nœuds intestinaux, ballonnements... Le modelage Tampuku ou Chi Nei Tsang est un massage du ventre qui soulage les désordres intestinaux et libère les blocages émotionnels souvent concentrés dans cette zone.

Souvent réceptacle du stress et de toutes les tensions, le ventre est une zone intime qui reflète notre état intérieur. Dans la tradition Japonaise chinoise et taoïste, apprendre à chouchouter cette partie du corps, ce "deuxième cerveau", relève d'une nécessité impérieuse dans la quête d'harmonie entre le corps et l'esprit (le Yin et le Yang).

Les maux de ventre, les ballonnements, les intestins noués et les troubles de la digestion comme la constipation sont les manifestations visibles d'un dérangement intérieur. Si les causes sont souvent multiples (stress, fatigue, surmenage, intolérances alimentaires, médicaments, etc), ces désordres intestinaux perturbent le "Qi" (en Japonais)et le "Chi"( en chinois). Ce que l'on peut traduire par "souffle" ou encore l'"esprit" désigne l'énergie vitale issu de l'union du Yin et du Yang. Autrement dit, pour apaiser ses troubles intestinaux, il va falloir rééquilibrer le Qi. Traduction : ré-harmoniser la circulation énergétique dans le corps. C'est là l'esprit du massage.  

En touchant des points précis et en suivant des trajets énergétiques (le protocole ne peut être exécuté que par un spécialiste formé), il s'agit de dénouer les intestins et de libérer les nœuds d'énergie qui stagnent dans le ventre. Le mieux-être qui s'en suit rejaillira sur tout le corps.

Pourquoi le ventre ?... tout est lié : la colère ou un trop-plein d'émotion par exemple peut perturber l'énergie du foie et entraver la bonne digestion. Les douleurs abdominales sont issues d'un chamboulement de l'énergie du foie. Une mauvaise alimentation fait barrage au mouvement de l'énergie dans l'estomac.

On comprend mieux pourquoi l'automassage du ventre le matin à jeun (dans les sens des aiguilles d'une montre) aide à la digestion.

Toutes les explications à suivre.



Le HARA

Les Orientaux croient que le centre de l'énergie organique chez les humains est situé dans la région abdominale qu'ils appellent le Hara. Du point de vu de l'anatomie occidentale, ce lieu correspond à la partie du corps situé, grosso modo, entre la cage thoracique et l'os du bassin, région qui contient nombres d'organes vitaux et où s'opèrent nos fonctions digestives et reproductrices. C'est bien là, en effet,que les aliments que nous absorbons sont digérés et, comme l'énergie organique nous est transmise par l'assistance de ces aliments, il s'ensuit que si notre Hara ne fonctionne pas bien, nous ne sommes pas en mesure d'utiliser cette énergie de source alimentaire pour maintenir nôtre pouvoir d'auto-guérison et d'entretien de l'existence.

Cependant un certain nombre d'expériences, auxquelles vous pourrez vous livrer en guise de démonstration personnelle de l'importance du hara.

Si, par, exemple, vous avez un animal, masser lui doucement l'estomac quand il se retrouve sur le dos. Cette sensation lui sera tellement agréable qu'elle ira lui procurer probablement un sommeil euphorique. Si votre bébé pleure, s'il des sent mal à l'aise et agité, posez doucement vos mains sur son estomac en chantonnant une berceuse. Vous êtes sûr qu'il appréciera.

Quand vous même vous vous sentez nerveux, anxieux, toute votre tension se concentre dans votre Hara. La prochaine fois que cela arrivera,touchez vous-même cette région de votre corps et vous verrez combien cela est vrai.

Lorsqu'un Japonais est tendu ou en colère, aussitôt vous le voyez presser son Hara, autant pour exprimer sa fureur que pour tenter de l'apaiser du même coup. Faites vous mêmes l'expérience. Par la relaxation, le Hara s'adoucit, entraînant le soulagement de l'état émotionnel qui avait causé sa tension première .



LE DIAGNOSTIC DE L'AMPUKU


Dans l'ancien temps, en Extrême Orient, on ne possédait évidemment pas d'appareils de radiographie pour examiner le fonctionnement interne du corps. Les seuls instruments des guérisseurs étaient leurs paumes et leurs doigts. C'est par le toucher que s'opérait le diagnostic. Etant donné que le Hara est le lieu de concentration de l'énergie vitale(appelé KI chez les Japonais et Chi chez les Chinois), c'est donc en quelque sorte, le baromètre du reste du corps. Vous pouvez paraitre en bonne santé, mais si votre Hara est "mort". Vous pouvez être malade, mais si votre Hara est sain, vous êtes fondamentalement bien portant et vous allez pouvoir récupérer très vite. J'ai souvent constaté ,dans ma carrière, qu'un patient dont le Hara est maladif n'est pas facile à traiter et qu'il vaut mieux l'aviser de prendre son mal en patience.

Pour établir un diagnostic du Hara, demandez au patient de se coucher sur le dos et de plier les jambes de manière à ce que son Hara soit relaxé. S'il n'est pas parfaitement à son aise, utilisez un tabouret ou des coussins pour supporter ses jambes repliées.Priez-le de respirer la bouche ouverte, ce qui l'aidera à se relaxer davantage. Commencez par   un examen de  la surface de l'abdomen

Si le nombril se trouve bien au centre du corps, s'il est mince et profond, cela signifie que le patient est en bonne santé.

Si par contre, le nombril est plutôt large, sans profondeur, ou complètement fermer, cela indique un dysfonctionnement dans le Hara. Les palpations sont alors de ce fait important, avoir une main légère a la recherche de tension, de raideur dans la région abdominale....

Je me tiens à votre disposition.

Les horaires

Merc - Ven 8h - 19h à Martigny   Lun - Mar - Jeu - Sam - 8h - 19h à Verbier

A très vite...