MICROPUNCTURE

TOYOHARI

La micropuncture est une stimulation aiguë par la pointe d'un stylet

sur des points de tension.

A la différence du shiatsu, qui s'exerce ave la pression des pouces ou de l'acupuncture qui s'exerce avec des aiguilles traversant l'épiderme, la technique de la micropuncture s'exerce le long des méridiens selon la médecine traditionnelle chinoise avec un stylet appelé « Inri Shin » dont l'extrémité est ponctuelle.

Ce poncteur n'entre pas dans la musculature et permet une pratique facile sans danger.
Cette technique est souvent utilisée en myo-énergétique, théorie du soin d'origine japonaise concernant la préservation de l'équilibre postural, souvent en association avec la moxibustion.
(Stimulation thermique par des cônes d'armoise sur des points de tension.)


La micropuncture rétablit l'équilibre squelettique en réduisant les tensions des lignes tendino-musculaires et les contractures musculaires. Comme l'acupuncture, la micropuncture est une excellente technique pour les détendre.


Par la micropuncture on traite les douleurs articulaires et musculaires (lombalgie, sciatique, douleur au genou et à l'épaule, migraine, névralgie faciale etc.).


L'Acupuncture Japonaise TOYOHARI


L'acupuncture japonaise est également très répandue dans nos contrées. Il s'agit d'utiliser de très fines aiguilles et de les insérer de manière très superficielle. Bien souvent il n'y aura aucune sensation particulière lors de l'insertion.

Le moxa (moxbibustion) est très utilisé en acupuncture japonaise afin de stimuler les points.

C'est il y a 1500 ans que l'acupuncture fût introduite au Japon. C'est également au Japon que fûrent inventés les tubes guides qui permettent d'introduire les aiguilles, sans douleur. 
Il existe plusieurs styles d'acupuncture japonaise: Toyohari (acupuncture des méridiens utilisant le système des 5 phases ou 5 mouvements, le système midi-minuit avec l'association de Poumon et Vessie - Instestin Grele et Foie par exemple.

Ce système utilise également la moxibustion, la saignée et la palpation des pouls et zone anatomique spécifique comme méthode de diagnostic), Shonishin (acupuncture douce, sans insertion d'aiguille, pour les enfants.

La technique est accompagnée de massages), la technique de rééquilibrage des méridiens du Dr.Manaka... la liste est longue.

Il existe même des techniques qui font la synthèse de toutes les techniques japonaises. La palpation abdominale est très utilisée comme technique de diagnostic.